jemeremetsausport.com

Renaître par le mouvement : l’activité physique, clé de la résilience après un cancer

Renaître par le mouvement : l'activité physique, clé de la résilience après un cancer

La survie au cancer représente un concept global incluant les personnes diagnostiquées à tout stade de la maladie, dès le diagnostic et au-delà. Cette catégorie englobe à la fois les individus en cours de traitement et ceux ayant terminé leur traitement sans présenter de signes de cancer. Entamer un parcours de rétablissement après ou même pendant le traitement du cancer est un exploit monumental, marqué par la résilience, la force et l’espoir. Pour de nombreux survivants, l’activité physique devient un élément essentiel pour récupérer leur santé.

I. L’importance de l’activité physique pour les survivants du cancer

L’importance de l’activité physique pour  est cruciale, touchant plusieurs aspects de leur rétablissement et qualité de vie post-traitement. Voici quelques avantages :

Amélioration de la fonction physique

Après un traitement contre le cancer, les patients peuvent éprouver une diminution de leur condition physique, une perte de muscle et une réduction de leur endurance. L’activité physique aide à reconstruire la force, améliorer la mobilité et augmenter l’endurance. Des exercices réguliers facilitent aussi la réalisation des tâches quotidiennes et contribuent à une meilleure autonomie.

Réduction des risques de récidive

Des études montrent que l’exercice peut réduire le risque de récidive de certains types de cancer. L’activité physique régulière aide à maintenir un poids corporel sain, réduit l’inflammation et améliore la régulation des hormones, tous facteurs pouvant influencer le risque de cancer.

Amélioration de la santé mentale

Le traitement du cancer est souvent accompagné de stress, d’anxiété et de dépression. L’exercice physique est un puissant antidépresseur naturel; il stimule la production d’endorphines, qui sont des hormones du bien-être, aidant à améliorer l’humeur et à réduire le stress et l’anxiété.

Gestion des effets secondaires du traitement

L’activité physique peut aider à gérer les effets secondaires du traitement du cancer, tels que la fatigue, la neuropathie et les troubles du sommeil. Le mouvement régulier améliore la qualité du sommeil, aide à combattre la fatigue et peut réduire la douleur associée aux traitements.

Amélioration de la survie

Des recherches indiquent que les survivants du cancer qui s’engagent dans des niveaux adéquats d’activité physique ont généralement de meilleurs taux de survie. L’exercice peut améliorer la fonction immunitaire, ce qui est essentiel pour combattre les cellules cancéreuses et prévenir d’autres maladies.

Renforcement des relations sociales

Participer à des activités physiques, surtout en groupe, peut aider les survivants du cancer à se reconnecter avec les autres, partager leurs expériences et recevoir du soutien social, ce qui est fondamental pour la santé émotionnelle.

Maintien de l’indépendance

En améliorant la force et la mobilité, l’activité physique aide les survivants du cancer à maintenir leur indépendance. Cela peut être particulièrement important pour les personnes âgées, pour qui le maintien de l’autonomie est un facteur clé de la qualité de vie.

Prévention des comorbidités

L’exercice régulier aide à prévenir ou à gérer d’autres conditions de santé comme les maladies cardiovasculaires, le diabète et l’ostéoporose, qui peuvent être plus probables après un traitement contre le cancer en raison de la diminution de l’activité physique pendant la maladie.

L’intégration de l’activité physique dans la routine quotidienne devrait être considérée comme une partie intégrale du plan de rétablissement. Il est important que les exercices soient adaptés aux capacités individuelles et qu’ils soient progressifs pour assurer la sécurité et maximiser les bénéfices. La consultation avec des professionnels de santé, comme un oncologue ou un physiothérapeute spécialisé en oncologie, est essentielle pour élaborer un programme d’exercices personnalisé et efficace.

 

II. Stratégies et conseils pratiques

1. Consultez votre équipe médicale

Avant de commencer tout programme d’exercice, il est essentiel de consulter votre oncologue ou un professionnel de santé spécialisé. Ils évalueront votre condition physique actuelle et vous donneront des recommandations personnalisées basées sur votre historique médical et vos traitements spécifiques.

2. Commencez petit

Il est conseillé pour le parcours de remise en forme de démarrer lentement et d’augmenter. Commencer par des activités à faible impact, comme la marche, le yoga doux ou la natation, aide à reconstruire l’endurance et le tonus musculaire sans trop solliciter le corps.Ne vous précipitez pas dans des exercices intensifs. Commencez par des activités à faible impact, comme la marche, le yoga doux, ou la natation, qui sont moins susceptibles de causer du stress sur votre corps. L’objectif est de reprendre l’activité graduellement pour permettre à votre corps de s’adapter sans risque de blessure.

3. Fixez des objectifs réalisables

Définir des objectifs clairs mais réalisables peut vous aider à rester motivé et engagé dans votre routine d’exercice. Assurez-vous que ces objectifs sont spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et temporellement définis (SMART).

4. Écoutez votre corps

Soyez attentif aux signaux de votre corps et ajustez votre activité en conséquence. Si vous ressentez de la fatigue, de la douleur ou tout autre malaise, prenez le temps de vous reposer. Il est important de reconnaître que votre corps peut avoir de nouvelles limites, et respecter ces limites est crucial pour éviter les rechutes.

Écouter son corps est essentiel quand on a combattu  un  cancer qui entament un parcours de remise en forme. Après un traitement, le corps peut avoir des besoins et des limitations différents, qu’il est crucial de respecter.

5. Intégrez la variété

Pour éviter l’ennui et stimuler tous les aspects de votre condition physique, variez vos activités. Combinez l’endurance, la force, la flexibilité et les exercices d’équilibre pour un programme complet. Cela contribue également à améliorer votre motivation et à maintenir l’intérêt à long terme.

6. Recherchez le soutien

Il est essentiel  de chercher du soutien et des conseils professionnels pour établir un plan d’exercice sûr et efficace. La consultation avec un professionnel  de santé peut aider à créer un programme personnalisé et adapté aux besoins spécifiques et aux limites de l’individu.

Participer à des groupes d’exercices ou des programmes spécialement conçus pour les personnes atteintes du cancer  peut fournir un soutien social et émotionnel, ce qui est bénéfique pour votre moral. Le soutien de pairs qui comprennent votre parcours peut grandement contribuer à votre engagement et votre persévérance.

7. Priorisez la régularité plutôt que l’intensité

La régularité est plus importante que l’intensité dans les premiers stades de votre reprise. Essayez de faire de l’activité physique une partie régulière de votre routine quotidienne, même si cela signifie de courtes sessions plus fréquentes plutôt que de longues sessions occasionnelles.

8.Intégrer l’entraînement en force

L’entraînement en force est très bénéfique pour, aidant à reconstruire la masse musculaire perdue pendant le traitement et à améliorer la force et l’endurance générales. Cela aide également à maintenir un poids santé, réduisant le risque de récidive du cancer.

9.Ne négliger pas  l’exercice cardiovasculaire

Les exercices cardiovasculaires sont cruciaux pour améliorer la santé cardiaque, construire l’endurance et améliorer l’humeur. La natation, le cyclisme ou la marche sont d’excellents choix pour les survivants du cancer souhaitant intégrer des activités cardiovasculaires dans leur routine.

10.Intégrez des moments de relaxation

Inclure des pratiques de relaxation et de pleine conscience, comme la méditation ou le tai-chi, peut aider à gérer le stress et à améliorer le bien-être mental, deux aspects importants pour les survivants du cancer.

11. Suivez vos progrès

Tenir un journal de vos activités et de vos sensations peut être utile pour suivre vos progrès et discuter de votre évolution avec votre équipe médicale. Cela vous aidera à ajuster votre programme d’exercices en fonction de vos besoins et de votre condition.

12. Planifiez à l’avance

Organiser votre emploi du temps pour inclure des périodes d’activité peut aider à en faire une partie intégrante de votre routine quotidienne. Cela peut aussi réduire le stress lié à la gestion de votre temps et vous assurer que vous ne négligez pas l’importance de l’exercice.

13. Hydratez-vous correctement

L’hydratation joue un rôle clé dans le processus de récupération et lors de l’exercice. Assurez-vous de boire suffisamment d’eau avant, pendant, et après l’exercice pour aider votre corps à fonctionner efficacement et à prévenir la déshydratation.

14. Portez des vêtements et équipements appropriés

Utiliser des vêtements confortables et appropriés pour le type d’exercice que vous faites peut améliorer votre expérience globale. Par exemple, des chaussures de bonne qualité sont cruciales pour la marche ou le jogging afin de réduire l’impact sur vos articulations.

15. Évitez les environnements extrêmes

Exercer dans des conditions météorologiques extrêmes, que ce soit une chaleur intense ou un froid glacial, peut être particulièrement éprouvant pour les survivants du cancer. Choisissez des environnements intérieurs ou, si vous êtes à l’extérieur, choisissez des moments de la journée où le climat est plus doux.

16. Suivez une alimentation équilibrée

Combiner l’exercice physique avec une alimentation saine et équilibrée peut maximiser les bénéfices de votre programme de remise en forme. Consommez une variété de fruits, légumes, protéines maigres et grains entiers pour soutenir vos séances d’exercice et votre récupération globale.

Reprendre l’exercice après un traitement contre le cancer est une étape positive vers la récupération et la revitalisation de votre corps et de votre esprit. Avec une approche prudente et des ajustements adaptés à votre situation unique, vous pouvez maximiser les bénéfices de l’activité physique pour votre santé globale.

 

 

III.Quelles activités sportives sont recommandées?

1. Marche

La marche est l’une des formes d’exercice les plus accessibles et les moins contraignantes. Elle ne nécessite aucun équipement spécial et peut être pratiquée presque partout. La marche améliore la santé cardiovasculaire, renforce les muscles et améliore l’humeur.

2. Natation

La natation est excellente pour les survivants du cancer car elle est douce sur les articulations tout en étant un excellent exercice cardiovasculaire et de renforcement musculaire. L’eau soutient le corps et réduit le risque de blessures, ce qui en fait une option idéale pour ceux qui ont besoin de minimiser la tension sur leur corps.

3. Yoga

Le yoga aide à améliorer la flexibilité, la force et le bien-être mental. Il offre également des avantages en matière de réduction du stress et de gestion de l’anxiété, ce qui est particulièrement bénéfique pour les survivants du cancer. Les cours peuvent souvent être adaptés à différents niveaux de forme physique et de capacités.

4. Cyclisme

Le cyclisme, qu’il soit pratiqué en extérieur ou sur un vélo stationnaire, est un bon moyen d’améliorer la force des jambes et la santé cardiovasculaire sans un impact fort sur les articulations. C’est aussi une activité qui peut être adaptée en intensité selon les capacités de l’individu.

5. Pilates

Le Pilates se concentre sur le contrôle du mouvement, l’amélioration de la posture, et la flexibilité, tout en renforçant le corps de manière globale. Cette méthode est particulièrement utile pour renforcer les muscles centraux (core), ce qui peut aider à améliorer l’équilibre et la stabilité générale.

6. Danse

La danse peut être une activité amusante et sociale qui aide à améliorer l’endurance, la coordination, et la flexibilité. Les cours de danse peuvent varier en intensité, permettant aux survivants du cancer de choisir un style qui correspond à leur niveau de forme physique et à leurs préférences.

7. Golf

Jouer au golf peut être une bonne source d’activité physique modérée. Il encourage la marche, si on évite les voiturettes, et améliore la flexibilité et l’équilibre grâce au mouvement de swing.

8. Tai Chi

Le Tai Chi est un art martial doux connu pour ses mouvements lents et fluides. Il est excellent pour améliorer l’équilibre, la flexibilité, et la force. De plus, il est reconnu pour ses effets bénéfiques sur la réduction du stress et l’amélioration de la concentration mentale.

 

Questions Fréquemment Posées

Quels sont les bénéfices de l’activité physique après un cancer ?

L’activité physique aide à améliorer la fonction physique, réduire le risque de récidive du cancer, gérer les effets secondaires du traitement, améliorer la santé mentale, renforcer les relations sociales, et maintenir l’indépendance. Elle contribue également à une meilleure survie globale et prévient les comorbidités.

Quand commencer à faire de l’exercice après le traitement ?

En général, il est conseillé de commencer doucement après la fin des traitements, en fonction de l’avis du médecin. Le moment optimal pour reprendre ou commencer une activité physique peut varier en fonction de la santé individuelle, du type de cancer, et des traitements subis.

Quelle intensité d’exercice est recommandée ?

Les recommandations peuvent varier, mais un bon point de départ est souvent de viser au moins 150 minutes d’activité physique modérée par semaine, comme la marche rapide ou le vélo, ou 75 minutes d’activité physique intense, comme la course ou le natation rapide. L’intensité doit cependant toujours être adaptée aux capacités et aux restrictions de chaque individu.

Les survivants du cancer doivent-ils prendre des précautions spéciales lorsqu’ils font de l’exercice ?

Oui, il est important de commencer lentement, d’écouter son corps, et de ne pas dépasser ses limites.

Comment rester motivé pour continuer à faire de l’exercice ?

Se fixer des objectifs réalisables, participer à des activités de groupe, et varier les exercices peuvent aider à maintenir la motivation. Garder un journal d’exercice et célébrer les petites victoires sont également des stratégies utiles. Le soutien de la famille, des amis, ou d’un groupe de soutien peut également jouer un rôle important.

Y a-t-il des sports ou des activités particulièrement bénéfiques ?

Des activités à faible impact comme la marche, la natation, le yoga, et le cyclisme sont souvent recommandées. Ces activités peuvent être adaptées aux besoins individuels et augmentées progressivement en intensité et en durée.

Que faire si des douleurs ou de la fatigue surviennent pendant l’exercice ?

Il est important de stopper l’activité si des douleurs inhabituelles ou une fatigue excessive surviennent. Les survivants du cancer devraient discuter de ces symptômes avec leur médecin, qui pourra ajuster les recommandations d’exercice en fonction de leur situation spécifique.

A lire aussi :

Donkey kick

Donkey kick(Illustration)-Crédit photo © Adobe Stock L’exercice de fitness appelé « donkey kick » (coup de pied de mule) est un excellent mouvement pour cibler et renforcer les muscles fessiers, notamment le…

Squat avec élastique

Squat avec élastique(illustration)-Crédit photo © Adobe Stock Les squats avec élastique sont un exercice extrêmement efficace pour renforcer tous les quadriceps, tout en utilisant un équipement minimal à la maison….

Hack Squat

Hack Squat(Illustration)-Crédit photo © Adobe Stock Le hack squat est une variante du squat classique qui utilise une machine spécifique pour guider le mouvement. Cette machine offre un soutien accru,…

Tapis de course

Tapis de course -Crédit photo © Adobe Stock L’exercice du tapis de course, souvent simplement appelé « course sur tapis roulant » ou « marche sur tapis roulant », consiste à courir ou marcher…