jemeremetsausport.com

Mountain Climber

Crédit vidéo © Adobe - Exercice Mountain climber

Le mountain climber (grimpeur de montagne) est un exercice de fitness qui sollicite de nombreux groupes musculaires et offre une combinaison d’entraînement cardio et de renforcement musculaire.

Montain climber : Muscles sollicités

L’exercice des mountain climbers sollicite principalement les muscles suivants :
  1. Abdominaux : les muscles de la sangle abdominale sont fortement sollicités pour stabiliser le corps.
  2. Épaules et pectoraux : en maintenant la position de planche, ces muscles travaillent pour stabiliser le haut du corps.
  3. Dorsaux : même si moins sollicités, ils aident à maintenir la posture.
  4. Fessiers et quadriceps : en poussant les jambes vers le torse, ces muscles sont également engagés.
  5. Ischio-jambiers : ils contribuent à la flexion de la jambe lors du mouvement.
  6. Mollets : ils aident à la propulsion et la stabilisation pendant le mouvement des jambes.

Les bienfaits du Mountain climber

Mountain climber
Crédit photo © Adobe
L’exercice du mountain climber offre de nombreux bienfaits, faisant de lui un incontournable des routines d’entraînement. Voici les principaux avantages de cet exercice complet :
  •  Amélioration de la condition cardiovasculaire : Le rythme rapide des mountain climbers accroît la fréquence cardiaque, ce qui contribue à renforcer le cœur et à améliorer l’endurance cardiovasculaire.
  • Renforcement musculaire : Cet exercice sollicite plusieurs groupes musculaires, notamment les abdominaux, les épaules, les pectoraux, les triceps, ainsi que les muscles fessiers et les quadriceps, offrant un entraînement complet du corps.
  • Développement de la stabilité du tronc : Les mountain climbers engagent les muscles du tronc, dont les abdominaux et les muscles du bas du dos, renforçant la stabilité et la posture.
  • Dépense de calories : En combinant renforcement musculaire et conditionnement cardiovasculaire, les mountain climbers peuvent brûler un nombre significatif de calories en peu de temps, aidant ainsi à la gestion du poids.
  • Flexibilité et agilité améliorées : Le mouvement dynamique des jambes favorise une meilleure amplitude de mouvement dans les hanches et peut, avec le temps, contribuer à améliorer la flexibilité.
  • Accessibilité : Nul besoin d’équipement spécial ou d’un grand espace pour réaliser cet exercice. Vous pouvez l’intégrer facilement dans n’importe quel programme d’entraînement, que ce soit à la maison, en salle, ou en plein air.
  • Gain de temps : En raison de son intensité, les mountain climbers permettent un entraînement efficace en un minimum de temps, ce qui est idéal pour ceux qui ont des horaires chargés.
  • Augmentation du métabolisme : L’activité intense du mountain climber peut augmenter le métabolisme pendant et après l’exercice, entraînant une consommation plus élevée de calories même en état de repos.
  •  Souplesse de l’entraînement : Il existe plusieurs variantes du mountain climber qui peuvent rendre l’exercice plus ou moins difficile, en fonction de votre niveau de forme physique.
Pour tirer le meilleur parti des mountain climbers, il est important de les intégrer dans une routine d’entraînement équilibrée qui comprend aussi bien du renforcement musculaire que du conditionnement cardiovasculaire, et de veiller à adopter une alimentation saine et équilibrée.

Technique d'exécution :

Le mountain climber est un exercice polyvalent et dynamique, idéal pour renforcer le corps et améliorer la condition cardiovasculaire. Toutefois, pour maximiser les bénéfices et réduire le risque de blessures, il est crucial d’adopter une bonne technique. Voici comment procéder, étape par étape.
  • Position de Base: Commencez par vous mettre en position de planche. C’est la fondation de l’exercice et elle doit être solide. Assurez-vous de répartir votre poids de façon équilibrée entre vos mains et vos orteils, comme si vous étiez prêt à effectuer une push-up (pompe).
  • Alignement du Corps: Vérifiez soigneusement votre position, les mains doivent être placées à la largeur des épaules, directement sous vos articulations d’épaule pour une distribution de poids idéale. Veillez à garder le dos plat pour éviter toute tension inutile dans le bas du dos. Les abdominaux doivent être fermement engagés, comme si vous tentiez de rapprocher votre nombril de votre colonne vertébrale. Gardez la tête dans un alignement neutre avec votre colonne vertébrale, en résistant à l’envie de regarder vers l’avant ou vers le bas.
  • Mouvement des Jambes: En maintenant cette position rigoureuse, amenez votre genou droit dans votre poitrine aussi loin que vous le pouvez sans compromettre la position de votre colonne vertébrale. Ensuite, changez de jambe de manière fluide : alors que le genou droit recule, le genou gauche avance. Ce mouvement doit être à la fois contrôlé et dynamique.
  • Rythme et Respiration: Il est essentiel de garder les hanches basses tout au long de l’exercice pour engager pleinement les muscles du tronc. Faites avancer et reculer vos genoux aussi loin et aussi rapidement que votre condition physique le permet.Votre respiration joue un rôle clé dans la réalisation efficace de cet exercice. Inspirez et expirez alternativement à chaque changement de jambe. Cela favorisera une bonne oxygénation musculaire et vous aidera à maintenir un rythme soutenu.

Conseils Supplémentaires

  • N’accélérez pas trop vite ; la qualité du mouvement prime toujours sur la quantité ou la vitesse.
  • Si vous êtes débutant, commencez lentement et augmentez progressivement la vitesse à mesure que votre force et votre endurance s’améliorent.
  • Pour ajouter de l’intensité, essayez de varier la vitesse ou d’intégrer des sauts entre les changements de jambe.
  • Intégrez cet exercice dans un circuit de haute intensité pour booster votre métabolisme et brûler des calories supplémentaires.
Mountain climber

Mointain climber :Dépense calorique

La dépense énergétique exacte pour le mountain climber dépend de nombreux facteurs, y compris l’intensité de l’exercice, la durée, la vitesse, la technique, le métabolisme individuel et le poids de la personne. Il n’y a pas de formule universelle précise pour chaque individu, mais je peux vous fournir des estimations basées sur des moyennes générales.
Les estimations suivantes en kilocalories (kcal) sont calculées en fonction du poids et supposent une intensité modérée à vigoureuse. Notez que ces chiffres sont approximatifs et que la dépense énergétique réelle peut varier.
Poids (kg)Kcal brûlées par minute
508-10
6010-12
7012-14
8014-16
9016-18
10018-20
Pour obtenir la dépense énergétique totale, multipliez le nombre de kilocalories brûlées par minute par la durée totale de l’exercice en minutes. Par exemple, une personne pesant 70 kg qui pratique des mountain climbers pendant 10 minutes pourrait brûler entre 120 et 140 kcal.

Programmes :

Voici un exemple de programme intégrant les mountain climbers :
  1. Programme pour débutants :  3 séries de 30 secondes de mountain climbers, avec 30 secondes de repos entre chaque série.
  2. Programme intermédiaire : 4 séries de 45 secondes de mountain climbers, avec 30 secondes de repos entre chaque série.il Peut être combiné avec d’autres exercices comme les pompes ou les squats pour un circuit training.
  3. Programme avancé : 5 séries d’une minute de mountain climbers, avec 15-20 secondes de repos entre chaque série.Intégrer des variantes telles que les mountain climbers croisés (genou vers le coude opposé) pour plus d’intensité.

A lire aussi:

Extensions des mollets assis avec barre

https://jemeremetsausport.com/wp-content/uploads/2024/01/AdobeStock_671297571.mov Les extensions de mollets assis avec barre (seated barbell calf raises) sont un excellent choix, particulièrement si vous disposez d’un équipement limité, comme dans une salle de musculation à…