jemeremetsausport.com

Soulevé de terre roumain avec kettlebells

Soulevé de terre roumain avec kettlebells

Le soulevé de terre roumain avec kettlebells est une variante du soulevé de terre roumain traditionnel, ciblant particulièrement les muscles des ischio-jambiers (muscles à l’arrière des cuisses) et des fessiers. Cet exercice est reconnu pour son efficacité dans le renforcement de ces groupes musculaires.

Technique du Soulevé de terre roumain avec kettlebells

 

  1. Préparation :

    • Équipez-vous d’une kettlebell pour chaque main.
    • Placez-vous debout, les pieds espacés de la largeur des épaules.
  2. Position de départ :

    • Tenez-vous droit, les kettlebells devant vos cuisses.
    • Gardez le dos droit et les épaules en arrière.
  3. Le Mouvement :

    • Commencez par basculer vos hanches vers l’arrière tout en gardant votre dos droit.
    • Penchez-vous vers l’avant en descendant les kettlebells le long de vos jambes.
    • Continuez jusqu’à ce que les kettlebells passent en dessous de la hauteur des genoux. Gardez vos genoux légèrement fléchis.
  4. La Pause :

    • Faites une pause en bas de la position. Gardez vos muscles ischio-jambiers et fessiers engagés.
  5. Revenir à la Position de Départ :

    • Inversez le mouvement en poussant à travers vos talons.
    • Utilisez vos ischio-jambiers et fessiers pour tendre vos genoux et vos hanches, revenant à la position debout.
    • Assurez-vous que les kettlebells restent en contact avec vos jambes pendant le mouvement.
  6. Répétitions :

    • Répétez l’exercice pour le nombre de répétitions souhaité.

 

Conseils

  1. Accent sur la phase Excentrique :

    • Mettez l’accent sur la partie excentrique de l’exercice, où les ischio-jambiers s’allongent. Cela signifie contrôler et ralentir la descente de la kettlebell.
  2. Exécution lente et contrôlée :

    • Faites l’exercice lentement pour maximiser la tension sur l’arrière des jambes. Cela augmente l’efficacité de l’exercice pour le renforcement musculaire.
  3. Sensation d’étirement :

    • Vous devriez ressentir un étirement profond dans les ischio-jambiers lorsque vous poussez vos hanches vers l’arrière.
  4. Mouvement des hanches :

    • Le mouvement doit être initié et contrôlé par les hanches. Veillez à garder le dos droit et à éviter de l’arrondir.
  5. Position des genoux :

    • Évitez de plier excessivement les genoux. Ils doivent rester légèrement fléchis mais stables tout au long de l’exercice.
  6. Amplitude de mouvement :

    • Essayez d’abaisser la kettlebell aussi loin que vos ischio-jambiers le permettent sans compromettre votre forme. Ne vous contentez pas d’une tension minimale ; cherchez à étendre la gamme complète de mouvement.
  7. Maintien de la Kettlebell :

    • Gardez la kettlebell proche de votre corps. Elle doit frôler vos jambes pendant la partie excentrique pour maintenir une bonne forme et une efficacité maximale.

 

 

Comme toujours, si vous êtes nouveau dans cet exercice ou si vous avez des préoccupations en matière de santé, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé ou un entraîneur personnel qualifié.

A lire également :

Marche de l’ours

Marche de l’ours-(illustration)-Crédit photo © Adobe Stock C’est quoi le Bear crawl ou Marche de l’ours? La marche de l’ours, également connue sous le terme anglais de « bear crawl », est…

Le rowing barre

Rowing barre-Crédit photo © Adobe Stock Le rowing barre est un exercice de musculation très complet. Il cible principalement les muscles du dos, comme le grand dorsal, le sous-épineux (infraspinatus),…

Les écartés à la poulie vis-à-vis

https://jemeremetsausport.com/wp-content/uploads/2024/02/cable-middle-fly-exercice.mov Les écartés à la poulie vis-à-vis(illustration)-Crédit video© Adobe Stock Les écartés à la poulie vis-à-vis (cable middle fly) offrent plusieurs avantages uniques, en particulier pour le développement des muscles…